top of page

Type du contrat

CDI temps plein (35H)

PrÉsentation du poste

Les Mineurs Non Accompagnés sont des jeunes majoritairement âgés de 15 à 18 ans qui arrivent en France sans leur famille, ils sont confiés à l’Aide Sociale à l’enfance conformément aux engagements internationaux de la France.
Inscrit dans les perspectives du service public alsacien de la protection de l’enfance, le Dispositif Enfance et Parentalité s’est engagé dans une réflexion et un projet d’évolution de l’offre dédiée aux MNA et Jeunes Majeurs ex MNA en lien avec les besoins de la Collectivité européenne d’Alsace (CeA). APPUIS Kaligone et Arc en Ciel constituent, dans la plupart des cas, le premier accueil des MNA sur le territoire, il concourt à leur stabilisation en développant un accompagnement articulant le développement des compétences du quotidien et la préparation de leur orientation vers d’autres modalités d’accompagnement, en logements diffus, foyers, accueil familial etc. Ce faisant, l’accompagnement proposé à se veut être une première étape de l’insertion globale des jeunes dans la société et de l’élaboration de leurs projets pour l’avenir.
En référence au projet associatif et à la convention signée avec la CeA, relative à l’accueil et l’accompagnement de jeunes MNA, sous la responsabilité du Chef de service et de la ligne hiérarchique, le travailleur social contribue à la mise en oeuvre du dispositif d’accueil collectif.

Activités :
S’inscrivant dans la mission d’intérêt général et d’utilité sociale du service, le travailleur social exerce sous l’autorité hiérarchique des cadres du Dispositif Enfance et Parentalité et l’autorité fonctionnelle du coordinateur avec lesquels il collabore et auxquels il rend compte régulièrement de ses activités, dans le respect du cadre législatif et réglementaire, des exigences éthiques, et déontologiques. Dans cette perspective, il contribue à la mise en oeuvre des accompagnements en lien avec l’ensemble de l’équipe pluridisciplinaire et le travailleur social référent de l’ASE. Le travailleur social exerce ses missions en réseau avec l’ensemble des professionnels et des partenaires, afin de favoriser l’ancrage territorial du service, au bénéfice des personnes accueillies. Par son action, dans le respect des orientations définies par la Direction, le travailleur social répond à l’intérêt supérieur des mineurs accompagnés. Il participe à la définition des objectifs et des moyens du service, en cohérence avec le projet de l’établissement.

Les missions du Travailleur Social sont :

Accueillir et accompagner la stabilisation des jeunes :
• Accueillir les jeunes orientés par l’ASE ou les forces de l’ordre
• Etablir un lien de confiance et favoriser le développement d’un sentiment de sécurité
au travers d’un cadre de vie convivial et respectueux
• Aider les jeunes à trouver leurs repères au sein de la structure et à se saisir de son
fonctionnement (ateliers collectifs, accompagnements individuels…)
• Contribuer à une première évaluation des besoins immédiats du jeune, notamment à
repérer les éventuelles urgences médicales
• Aider les jeunes à comprendre leur environnement, notamment leur situation socioadministrative
• Veiller au respect du règlement de fonctionnement de la structure

Contribuer l’émergence d’un projet individualisé :
• Observer l’évolution du jeune dans son individualité mais également dans le
fonctionnement collectif de la structure
• Contribuer à l’évaluation globale de la situation du jeune et à la compréhension de
son parcours de vie
• Contribuer à l’évaluation des compétences du quotidien et concourir à leur
développement pour favoriser l’autonomie du jeune
• Contribuer à la formalisation du projet individualisé et/ou du Projet Pour l’Enfant en lien
avec l’ensemble de l’équipe pluri disciplinaire et les référents de l’ASE.
• Favoriser au travers des activités du quotidien, l’expression du jeune et la réflexion
autour de ses projets d’avenir et de ses besoins
• Accompagner le jeune vers les partenaires du territoire pouvant l’aider à concrétiser
ses projets dès lors que son statut juridique le permet
• Rédiger des notes d’observation sous la supervision du coordinateur et du chef de
service

Animer le quotidien et éduquer par l’expérience :
• Mettre en oeuvre des actions collectives et individuelles favorisant le bien-être du
jeune et le vivre ensemble (ateliers pratiques, sport, créativité…)
• Soutenir le développement de la maitrise du français et des compétences scolaires
de base dans l’attention d’une orientation vers l’Education Nationale ou un dispositif
de Formation
• Œuvrer à la résolution des éventuels conflits
• S’inscrire dans une logique de co-construction avec le jeune des activités proposées
• Favoriser la mise en situation et le développement de l’autonomie du jeune
• Accompagner la conscientisation par le jeune de ses compétences, des ressources
et contraintes de son environnement et de sa situation
• Développer des actions favorisant la citoyenneté dans la perspective de l’accès au
séjour durable en France après la majorité

Participer à la dynamique globale du service :
• Etre force de proposition (animations collectives, projets éducatifs)
• Participer à l’évaluation de l’activité du service et à l’amélioration continue de la
qualité de ses prestations
• Contribuer au repérage des ressources du territoire et à leur mobilisation
• Interagir avec l’ensemble de l’équipe pluri disciplinaire ainsi qu’avec les bénévoles en
complémentarité
• Elaborer des projets en transversalité avec les autres services du Dispositif Enfance et
Parentalité d’Appuis

profil

Formation : Titulaire d’un Diplôme d’Etat de Niveau 6 (ASS, ES ; EJE, CESF, Educateur Technique), de niveau 5 (BTS ESF), de niveau 4 (TISF, Moniteur Educateur), d’un diplôme d’Educateur Sportif, du Brevet d’Aptitude aux fonctions d’animateur 

Des connaissances et une expérience dans l’accompagnement social global ou spécifique sont attendues. 

Permis B et Véhicule Personnel

présentation de l'ASSOCIATION

L’association APPUIS est spécialisée dans l’accompagnement et l’hébergement de personnes en situation de précarité, de réfugiés et de demandeurs d’asile, de familles bénéficiant d’une aide éducative à domicile dans le cadre de la protection de l’enfance, et dans l’accompagnement de toute victime.

bottom of page