APPUIS

notre actualitÉ

Dispositif: Les téléphones pour femmes en grave danger !



Inscrit dans des Fédérations telles que France Victimes et Citoyens et Justice, le DAVA* via son service d'aide aux victimes offre les missions suivantes:

  1. Informations sur les droits

  2. Une écoute

  3. Aider les personnes pas à pas dans les démarches

  4. Apporter une soutien moral.

Dans ses missions le dispositif intervient pour apporter son aide aux victimes.


Un de ses outils est le téléphone Grave Danger et le Bracelet anti rapprochement.


Le téléphone Grave Danger est un dispositif de protection des femmes victimes de violences conjugales et/ou de viol.


Le principe est simple :


« En cas de danger avéré, la plateforme d’assistance pourra déclencher l’intervention des forces de l’ordre »

Concrètement, c’est un smartphone géolocalisé en permanence, équipé d’une touche spéciale qui est connectée à un organisme d’assistance à personnes en danger. Grace à un système de captation des voix, la victime n’aura pas forcément à le porter à son oreille pour être entendue.


Le premier téléphone du genre est apparu en 2009 mais c’est la loi de 2014 qui l’a institutionnalisé.


Ce dispositif ne réglera pas tous les problèmes mais il va déjà pouvoir rassurer ces femmes, souvent très isolées.


Ce dispositif permet par exemple d'éviter que la victime n'ait à quitter obligatoirement son domicile.


Un service de téléassistance accessible 7j/7 et 24h/24

Seul un procureur de la République peut accorder un téléphone Grave Danger, pour une durée de 6 mois, renouvelable.


L'association APPUIS par son dispositif du DAVA renforce ainsi son rôle de soutien et permet un lien étroit entre la victime et le parquet. ( évaluation de la situation, nouveaux faits, points réguliers).


Son lien avec les forces de l'ordre permet une meilleure coordination et accompagnement des victimes.